Vos questions sur le Radon

Le radon est un gaz radioactif naturel, incolore et inodore.
Il se forme à partir de l’uranium se trouvant dans le sol et les roches.
Présent dans de nombreuses régions françaises, il est reconnu par l’OMS comme cancérigène. Le radon est la cause de milliers de décès par an, majoritairement de cancer du poumon

Qu’est-ce que le radon ?

Le radon est un gaz radioactif naturel. Il a été découvert en 1900 par Friedrich Ernst Dorn.

Le Radon et ses descendants radioactifs irradient vos poumons. Il appartient aux chaînes radioactives naturelles dans lesquelles il est formé par la désintégration du radium. En condition normale de température et de pression, le radon est un gaz. Il est incolore et inodore.

Le radon 222 (222Rn, isotope du radon le plus abondant) se désintègre pour donner des « descendants » : polonium 218, puis plomb 214, bismuth 214, polonium 214, tous radioactifs, et enfin plomb 210, non radioactif.

Chaîne de désintégration du radon 222 :

Le radon est un gaz rare dont l’inhalation est à l’origine de problèmes de santé avérés. La composition du sol influe de façon importante sur la présence de radon que l’on retrouve par la suite dans les habitations. La législation française concernant le radon distingue les cas des lieux ouverts au public et des particuliers. Bien qu’il soit très difficile de l’éliminer à 100%, il existe différentes techniques pour abaisser la concentration du radon.

Pourquoi le radon est-il dangereux pour la santé ?

En respirant une atmosphère chargée en radon, vous inhalez naturellement le radon qui se retrouve alors dans vos poumons.

Une fois inhalé, le radon ainsi que ses descendants radioactifs irradient les tissus.

A terme, cette irradiation liée au radon peut être la cause d’un cancer du poumon.

Quels sont les facteurs de risque ?

Le risque de développer un cancer du poumon lié au radon est d’autant plus grand que la dose reçue et le temps d’exposition sont importants. Les deux facteurs à prendre en compte sont donc :

  1. la concentration en radon présent dans l’atmosphère et
  2. le temps passé dans cette atmosphère chargée en radon.

Egalement, les effets du radon sont synergiques avec ceux du tabac ; lier les deux augmente encore plus le risque.

Où trouve t-on du Radon ?

La concentration du radon est principalement liée à la nature géologique du sol. En France, le radon se trouve principalement dans le massif central, la Bretagne, les Vosges, les Pyrénées, les Alpes et la Corse.

L’IRSN a publié en 2006 une cartographie des départements français les plus exposés au radon et précise que « ces cartes ne fournissent qu’une tendance générale du potentiel radon pour un territoire donné. Ces cartes ne permettent en aucun cas de prédire les concentrations de radon à l’intérieur d’un bâtiment donné et ne peuvent se substituer à la réalisation de mesures »

Les départements français les plus concernés par le radon sont : la Haute-Vienne, la Creuse, la Corrèze, le Cantal, la Lozère, la Haute-Loire, la Loire, l’Ariège, les Hautes-Pyrénées, la Haute-Corse, la Corse du Sud, le Morbihan, le Finistère, les Côtes d’Armor, le Calvados, la Haute-Marne, les Vosges, la Haute-Saône, le Doubs et le Territoire de Belfort.

Carte du radon en France

 

Comment éliminer le problème radon ?

Vous avez pratiqué un dépistage du radon dans votre habitation et le résultat est positif. Comment éliminer le problème radon dans votre maison ou votre appartement ? Il existe deux grands axes pour y remédier : la voie active et la voie passive.

Éliminer le radon à 100% est quasiment impossible à faire. L’objectif des technique de remédiation est de baisser suffisamment la concentration du radon pour qu’il ne représente plus un risque pour votre santé.

Éliminer le problème radon par voie active
Cela consiste à renouveler l’air intérieur, soit par l’aération naturelle en ouvrant fréquemment les fenêtres par exemple, soit par la mise en place de système de ventilation.

Éliminer le problème radon par voie passive
Le radon pénètre dans les bâtiments principalement par l’interface sol/bâtiment. Il est possible de limiter la pénétration du radon en colmatant les fissures, les joints, […] et/ou en installant des dalles béton (pour les sols en terre battue), des drains, de membranes étanches ou des dalles béton étanches dans les cas les plus sévères.

Une simple aération fréquente permet généralement de diminuer la concentration en radon si celle-ci se situe autour de 400  Bq/m3. Pour des concentrations plus élevées, il peut être nécessaire de combiner plusieurs techniques (passive et active), afin d’obtenir des résultats satisfaisants. Pris en amont, et dès la construction lorsque cela est possible, il sera plus facile d’éliminer le problème radon et les interventions coûteront moins cher.

Guide pratique : éliminer le problème radon
Santé-radon met à votre disposition un guide vous donnant des pistes pour éliminer le problème radon dans votre habitation.

La législation du radon

La législation concernant le radon est très variable selon les pays. Les normes sont basées sur l’activité volumique du radon (exprimée en Becquerel par mètre cube,  Bq/m3). Pour l’Union Européenne, le seuil est actuellement fixé à 300 Bq/m3 pour les bâtiments existants. La réglementation française impose à ce type d’établissement (crèches, écoles, hôpitaux, maison de retraite, centre thermal, …) situé dans une zone à risque d’effectuer des mesures de la concentration en radon tous les dix ans et/ou après chaque modification substantielle des bâtiments. » par « La réglementation française impose aux établissement d’enseignement (écoles, collèges, …), sanitaires et sociaux (hôpitaux, maison de retraite, …), d’accueil d’enfants de moins de 6 ans (crèches, …) et centre thermaux situé dans une zone à risque d’effectuer des mesures de la concentration en radon tous les dix ans et/ou après chaque modification substantielle des bâtiments.

En France, la législation distingue 2 cas :

  • Les lieux ouverts au public et les lieux de travail souterrains
  • Les particuliers.

Les lieux ouverts au public et les lieux de travail

La réglementation française impose à ce type d’établissement (crèches, écoles, hôpitaux, maison de retraite, centre thermal, …) situé dans une zone à risque d’effectuer des mesures de la concentration en radon tous les dix ans et/ou après chaque modification substantielle des bâtiments.
Entre 300 et 1000  Bq/m3, le propriétaire ou l’employeur doivent « mettre en œuvre des actions simples sur le bâtiment pour réduire l’exposition des personnes au radon » et « faire réaliser des travaux plus conséquents » si les actions simples sont insuffisantes.

Au delà de 1000  Bq/m3, le propriétaire ou l’employeur doivent « mettre en place sans délai des actions simples et/ou des travaux de remédiation » et « effectuer des mesures de contrôle d’efficacité de ces actions ».

Ces dépistages du radon, dits réglementaires, reposent sur des normes strictes et ne peuvent être réalisés que par des organismes agrées par l’Autorité de Sureté Nucléaire (ASN). PearL, notre partenaire qui effectue les analyses des dosimètres exposés au radon, est agréé par l’ASN pour le dépistage du radon dans les lieux ouverts au public et les lieux de travail souterrains.

La législation du radon pour les particuliers

L’ordonnance n° 2016-128 du 10 février 2016 portant sur diverses dispositions en matière nucléaire (en particulier l’article 40) précise que tout bailleur ou vendeur d’un bien immobilier situé dans une commune en zone 3 doit informer son locataire ou acquéreur du risque lié au Radon. Le décret d’application a été mis en place le 1er Juillet 2018. Cependant, la législation n’impose pas la mesure de la concentration du radon dans l’habitat privée.

Le dépistage du radon est préconisé par de nombreux acteurs tels que les Agences Régionales de Santé (ARS). Dans de nombreux pays (Grande Bretagne, Suède, Norvège, Danemark, Italie, République Tchèque, …) la réglementation concernant le radon chez les particuliers est déjà en place depuis plusieurs années.

Zones de risque radon

En France, les communes sont classées en 3 zones indiquant le potentiel risque radon.

Le classement de chaque commune est disponible sur l’arrêté du 27 juin 2018 portant délimitation des zones à potentiel radon du territoire français.

Les 3 zones sont les suivantes :

Zone 1 : zone à potentiel radon faible ;
Zone 2 : zone à potentiel radon faible mais sur lesquelles des facteurs géologiques particuliers peuvent faciliter le transfert du radon vers les bâtiments ;
Zone 3 : zone à potentiel radon significatif.

Le dépistage du radon est obligatoire pour les établissements recevant du public et les lieux de travail souterrains se trouvant en zone 3, ainsi qu’en zone 2 si des mesures existent pour un établissement concerné et que ces montrent un dépassement du seuil de 300  Bq/m3.

Participez à notre Quizz spécial Radon !

Welcome to your Le radon

De quelle élément radioactif le radon provient-il ?L'isotope du radon le plus couramment rencontré est le radon 222 (222Rn). De quel élément radioactif descend-il ?
Quelle est l'unité de mesure de la concentration du radon ?
Il n'existe pas de réglementation concernant la mesure du radon chez les particuliers
Combien de temps dois-je laisser en place mon dosimètre radon ?
Dans mon habitation, il y a moins de radon en été qu'en hiver
Le radon ne se trouve que dans les sous-sols et au rez-de-chaussée
Le radon est considéré comme substance cancérigène.
Le radon affecte uniquement les maisons avec des caves.
Mon voisin a dépisté le radon chez luiLe radon a été dépisté chez mon voisin. La mesure indique que la concentration du radon dans son habitation est faible. Je n'ai donc pas à faire de dépistage dans ma propre maison.
Seules les zones granitiques sont touchées par la présence du radon

Nos détecteurs radon, disponible à la vente

Avec EasyRad, mesurer la présence du radon dans votre habitation n’a jamais été aussi simple ! Nos détecteurs de radon sont faciles à utiliser, de petite taille et extrêmement précis et robustes.